Le Tribune de Liberté Sociale de Mars 2015

Après plus de six mois d'existence, L’association « Liberté Sociale » se prépare à sa première assemblée générale, dont la date et le lieu vous seront communiqués très prochainement. .


Rappel de nos objectifs :

- Mettre fin au monopole de la sécurité sociale française sur tous les segments.

- Permettre un ratio « dépenses / couverture » équilibré et financièrement rationnel.

- Préserver les principes de solidarité constitutionnels.

- Démanteler le Régime Social des Indépendants, actuellement contesté par de nombreuses organisations, devenu un des principaux facteurs de destruction de l’entrepreneuriat.

 

Notre méthodologie :

- Nous attaquons directement le système social français au-delà des frontières de l'État. Ces procédures sont longues, il faut convaincre nos interlocuteurs en leur apportant des preuves réelles et d’une véritable valeur juridique, sur des segments jusqu'à présent inexplorés par les autres organisations luttant contre ce monopole. Acquérir notre respectabilité aux yeux de ces interlocuteurs nous interdit toute méthode « d’esbroufe » et autres publications de succès hypothétiques.

 - En ce sens, nous avons mandaté une organisation internationalement reconnue y compris par la Commission Européenne et la Cour de Justice de l'Union Européenne. Son action progresse, certes lentement car nos financements sont pour l'instant insuffisants, mais les progrès sont manifestes et incontestables.

- Par ailleurs, « Liberté Sociale » contribue à soutenir les ressortissants français qui souhaitent faire un autre choix de protection sociale que celui imposé par le monopole français, par le biais de notre partenaire juridique. Cette structure composée d’avocats et juristes spécialisés dans le domaine social apportera sous peu les premiers résultats liés à notre méthode. Nous publierons ces résultats quand ils seront juridiquement incontestables (procédures en cours actuellement) Il est à noter que les tarifs de cette défense juridique restent strictement introuvables ailleurs, de par sa politique associative.

- Enfin, « Liberté Sociale » s'est adressée aux organisations politiques françaises soucieuses de la dette sociale et de la santé financière des travailleurs, des entreprises et des travailleurs indépendants… Tous n'ont pas eu la correction de répondre à notre demande de présentation des grandes lignes de notre réforme sociale. Ceux qui ont apporté une écoute favorable à notre proposition nous ont proposé des conférences de présentation basées sur le travail réalisé par le think tank associé à « Liberté Sociale »

 

En résumé, notre association offre donc une triple action :

- la première internationale, soutenue par des organisations hors de France et destinée à convaincre le législateur et le juriste européen de la régularité de nos requêtes.

- La seconde, nationale, par une action auprès des tribunaux afin d'accompagner nos compatriotes en difficulté vis-à-vis des organismes sociaux français et souhaitant faire un autre choix assuranciel.

- La troisième, ayant pour objectif de convaincre du bien-fondé et de la respectabilité de notre programme les décideurs qui pourraient accéder à nos recommandations et faire voter une ouverture de la protection sociale française à la concurrence.

 

 

Nous pourrons débattre de tous ces aspects lors de notre prochaine réunion statutaire.

 

L'Equipe de Liberté Sociale

Suivez-nous sur les différents médias sociaux



Association Liberté Sociale 101 rue de Sèvres 75272 Paris